Conseils avant édition
A lire avant de publier
une correctrice à votre disposition


les correcteurs littéraires sont en surnombre sur le web Mais c'est à la correctrice du net qu'on demande son tarif !
des corrections et des livres


Une intervenante a raison : correctrices et correcteurs sont en surnombre ! Vive la micro entreprise !
Mais qui est visible ? correctrice.net !

Correctrice.net aurait dû devenir le site de la correctrice du net, un cadeau, avec référencement, première approche, pour Manon si vous voulez ! Nous avions même installé une grille tarifaire... Mais voilà... on ne triche pas avec l'orthographe ! (naturellement, c'est une image, n'hésitez pas à lire mes romans où il est prétendu, parfois, que j'y raconte ma vie ! Comme si c'était aussi simple...)
Si vous souhaitez acheter correctrice.net vous pouvez me faire une proposition... car "la correctrice du net" ne figure plus du tout dans mes priorités... certes, ce site permet un beau triangle avec lectrice.net (-->) et ecologiste.net (-->) donc sa vente n'est pas urgente. Laissons ce souvenir à la une !

Devenir la correctrice du net ? Vous pourrez ainsi bénéficier du travail de mise en valeur effectué par l'écrivain !... Oui, c'est parfois compliqué... la vie est aussi compliquée que la littérature et on se retrouve avec des sites qui ne vous correspondent plus... Tout ça à cause de l'envie de faire un cadeau ! Mais non, c'est simple, la vie : "l'important, c'est la vie !"... et il faut fuir certaines personnes... écoutez Jacques Brel...

Ajouter un commentaire

-- du 20 février 2014 à 19 : 00
par Frédéric :
Chère Madame,
Sans vouloir vous manquer de correction, je souhaitais vous avertir qu'une omission apparaît dans la citation de ce cher Gustave, à savoir l'absence de marque du pluriel pour "elle(s)".
Cordialement,
Frédéric

-- du 08 aout 2013 à 21 : 45
par Aurélie : Ce n'est pas à moi que l'on ferait ce genre de cadeau !



Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.
Commentaires depuis octobre 2014 :

Vous pouvez vous exprimer


- philosophe ( a pensé 5), avant 20 octobre 2014 à 14 H 18 : Je l'avoue, la nature a voulu que notre corps nous fût cher et je l'avoue encore, je le dis encore, d’un type auquel se conforment nos moeurs. À moins d’une